5. Le guichet cartographique public

5.1 Introduction au guichet cartographique public

Le guichet cartographique est une partie du portail. Il permet d'afficher dans un outil spécialisé les géodonnées (cartes, banques de données vectorielles, orthophotos etc) offertes par les différents fournisseurs pour y naviguer, les consulter et les étudier.

Au début, le guichet cartographique public est affiché automatique à la page d'accueil. Ci vous êtes dans un sous menu (exmpl. commande produits), vous pouvez y accéder de nouveau, moyennant le bouton “Voir les cartes” du menu “Consultation”


5.2 Vue générale du guichet cartographique

La “vue générale” est la première vue qui s'affiche. Il s'agit d'une carte avec une vue globale sur toute l'étendue du territoire du Grand-Duché de Luxembourg

5.2.1 Vue générale - Le menu et les outils

Le menu bleu au-dessus de la carte contient

  • la barre d’outils qui permet de faire des opérations dans la carte
  • voir/modifier l’échelle courante
  • voir/modifier les coordonnées

5.2.2 Vue générale - La carte cartographique

Au centre du guichet cartographique, il y a une fenêtre d'affichage des géodonnées, qui constitue la partie centrale de l'outil. Dans cette fenêtre on peut visualiser les géodonnées sous forme de cartes graphiques.

5.2.3 Vue générale - Les fonctionnalités

A droite de la fenêtre d'affichage il y a les onglets avec les différentes fonctionnalités plus poussées du système.


5.3 Le menu "Outils"

5.3.1 Fonctions de navigation élémentaire

Les fonctions de navigation permettent d'agrandir et de réduire l'échelle de visualisation de la carte ainsi que de se recentrer sur une nouvelle partie de la carte.


Revenir à la vue précédente
Cette fonction vous permet de revenir à la vue précédente.
Attention: La fonction est limitée à 5 vues précédentes.


Zoom positif
Après avoir activé cette fonction, l'utilisateur peut agrandir l'image affichée (i.e. augmenter l'échelle) par deux méthodes. Soit il clique tout simplement dans l'image, ce qui provoque une augmentation fixe de l'échelle avec l'image centrée à l'endroit cliqué. Soit il tire un rectangle autour de la région qu'il veut voir agrandie, et le zoom ainsi que le centrage de l'image se font conformément.

Effet:

Zoom négatif
Après avoir activé cette fonction, l'utilisateur peut diminuer l'image affichée (i.e. réduire l'échelle) par deux méthodes. Soit il clique tout simplement dans l'image, ce qui provoque une réduction fixe de l'échelle avec l'image restant centrée à l'endroit cliqué. Soit il tire un rectangle autour de la région qu'il veut voir diminuée, et le zoom ainsi que le centrage de l'image se font conformément.

Effet:

Déplacement (translation) d'image
Après avoir activé cette fonction, l'utilisateur peut se déplacer dans la “géographie” en déplaçant l'image. Pour cela il doit cliquer dans l'image en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, et déplacer le pointeur de la souris dans la direction et aussi loin qu'il désire. Il constate que l'image se déplace. Après avoir relâché le bouton de la souris, l'image se recompose.

Effet:

Flèches de déplacement directionnelles
Autour de la fenêtre d'affichage des géodonnées, 8 flèches cliquables permettent le déplacement de la vue dans une des directions suivantes : Nord, Nord-Est, Est, Sud-Est, Sud, Sud-Ouest, Ouest, Nord-Ouest.

Effet:

Retour à la vue générale
A tout instant, l'utilisateur peut retourner à la vue générale, qui affiche le pays en entier. Cette fonction n'a pas d'impact sur le choix des couches actives pour l'affichage, mais effectue seulement un zoom sur le pays entier.

Effet:

5.3.2 Fonction "Calcul de distance et de surface"

Calcul de distance et de surface

La fonction permet:

  • De calculer une distance en mètres, entre des points spécifiés
  • De calculer la surface définie par au minimum de 3 points

L'utilisateur peut activer cette fonction à tout instant par un clic sur l'icône . Ensuite il spécifie la distance à mesurer en déterminant deux points dans l'image à l'aide du bouton gauche de la souris. Chaque point ainsi déterminé est représenté par l'icône et doté d'un numéro, illustrant l’ordre dans lequel le point a été cliqué. Dès que le 2e point est défini, la distance est affichée, arrondie au mètre près.

Distance
Calculation de la distance:

Il est ensuite possible de continuer à déterminer un 3e, 4e ainsi que d'autres points supplémentaires. La distance affichée représente la somme totale.

Surface
Calculation de la surface:

Le bouton “Recommencer” permet de remettre le compteur à 0, et de recommencer une mesure de distance.

5.3.3 Fonction "Sauver la carte"

Sauver la carte
La fonction permet de sauver l'extrait des géodonnées actuellement visible dans la fenêtre d'affichage sous forme d'un fichier image raster, dans la qualité d'une copie écran.

En cliquant sur l'icône , une boîte de dialogue s'ouvre dans une nouvelle fenêtre du browser offrant le choix d'ouvrir le fichier ou de le sauver.

Effet:

5.3.4 Fonction "Mémoriser l'étendue géographique pour commander"

Mémoriser l'étendue géographique pour commander
En cliquant sur le bouton , on conserve l'actuelle étendue géographique affichée au guichet cartographique pour une commande de géoproduits. Le but est d'éviter de devoir se recaler sur une zone d'intérêt lors d'une commande.

La zone ainsi enregistrée sera automatiquement affichée lors de la définition du périmètre dans la procédure de commande.

Plus d'informations sur les différentes étapes de la procédure de commande se trouvent dans la partie 6 à 10.

5.3.5 Fonction "Information sur une couche"

Information sur une couche
La fonction vous permet de recevoir des informations sur une couche affichée.
→ voir 5.4.6 Onglet "Informations" pour plus d'informations

5.3.6 Fonction "Sélection de l'outil"

Sélection de l'outil (Seulement disponible en mode “Passer une commande”)
En cliquant sur le bouton , on conserve l'actuelle étendue géographique affichée au guichet cartographique pour une commande de géoproduits. Le but est d'éviter de devoir se recaler sur une zone d'intérêt lors d'une commande.


5.4 Les Onglets

5.4.1 Onglet "Gestion des couches"

Gestion des couches
La représentation des géodonnées dans le guichet cartographique est organisée selon le concept des “couches” superposées. Comme il est illustré dans le schéma ci-dessous, chaque couche contient des données différentes. Dans la mesure où leur contenu et leurs spécificités techniques (couleurs, transparence) le permettent, la superposition de différentes couches rend possible de visualiser simultanément différentes données.

Dans l'onglet “Visibilité des couches”, l'utilisateur peut choisir les couches à afficher dans le guichet en les activant ou désactivant à l'aide des cases à cocher devant le nom de chaque couche. Après avoir fait le choix voulu, le rafraichissement de la carte ce fait automatiquement.

Il y a 2 types de couches, les fonds de plan et les couches thématiques.

Dans la section fond de plan, la couche “Automatique” est généralement activée d'office. Il s'agit d'un fond de plan particulier qui affiche des données différentes en fonction de l'échelle d'affichage. Si l'utilisateur veut utiliser un autre fond de plan, il suffit de l'activer en cochant la case en question. Vu que les fonds de plan s'excluent mutuellement, l'ancien fond de plan est automatiquement décoché.


Les images suivantes documentent le changement des données affichées pour le fond de plan “Automatique” en fonction de l'échelle
< 1:250000 : Carte vue générale du Grand-Duché
1:250000 – 1:75000 : Carte 1:250000 de l'ACT
1:75000 – 1:40000 : Carte 1:100000 de l'ACT
1:40000- 1:14000 : Carte 1:50000 de l'ACT
1:14000 – 1:5000 : Carte 1:20000 de l'ACT
> 1:5000 : Orthophotos de l'ACT

Sur la base du fond de plan, l'utilisateur peut afficher toutes les autres couches de données disponibles.

Les différentes couches sont organisées en “thèmes”. En cliquant sur le symbole , l'utilisateur peut faire afficher toutes les couches contenues dans un thème, et les cocher en vue de les faire afficher dans la fenêtre d'affichage.

Il n'y a pas de restrictions quant au nombre de couches activées, mais il est néanmoins important de savoir que certaines couches contiennent des données avec un volume important. Cela peut signifier que les temps d'affichage et de rechargement de l'image sont prolongés. Il convient donc d'adopter comme règle générale le principe de n'activer que les couches nécessaires.

En dehors des principes énoncés pour le choix et l'activation de géodonnées affichables dans le guichet cartographique, il faut préciser un point important :

Comme tout le géoportail, le guichet cartographique est aussi soumis à la gestion des droits et accès inhérents au système. Cela veut dire en général que le guichet cartographique reconnait si l'utilisateur est anonyme (“grand public”, voir plus haut) ou un utilisateur identifié, et il s'y adapte. Concrètement, le guichet cartographique applique un profil spécifique pour cet utilisateur. Dans un tel profil se trouvent les définitions des restrictions et des accès prévus pour l'utilisateur en question.

Ces règles concernent notamment (entre autres) les points suivants

  • couches visibles
  • plages d'échelles dans lesquelles chaque couche peut être affichée
  • restrictions en ce qui concerne les possibilités de superposer certaines couches avec d'autres couches

Donc :

  • Lorsque l'utilisateur essaye d'activer une couche qui n'a pas le droit d'être affichée ensemble avec des données déjà actives, le système émet le message suivant
    et désactive automatiquement les anciennes couches non compatibles.
  • Lorsque l'utilisateur a activé des nouvelles couches, alors qu'il est à une échelle d'affichage pour laquelle les nouvelles données sont bloquées, le système adapte automatiquement l'échelle afin de pouvoir représenter les nouvelles données.


5.4.2 Onglet "Gestion des couches actives"

Ordre des couches
Dans l'onglet “Gestion des couches actives”, l'utilisateur peut lui-même changer l'ordre de superposition des couches, c'est-à-dire il peut décider laquelle des couches actives doit figurer “en bas” (généralement les fonds de plan), et quelle couche est affichée au-dessus etc. Ainsi il garde le contrôle sur le contenu représenté, ce qui est très important surtout lorsqu'on veut afficher des données de type raster. Le principe du fonctionnement est simple, il consiste en 3 étapes :

  1. le choix des couches sur lesquelles on agit, à l'aide des cases devant les noms des couches à cocher
  2. le déplacement des couches sélectionnées avec les boutons
    • déplacement tout en haut
    • déplacement d'un niveau vers le haut
    • déplacement d'un niveau vers le bas
    • déplacement tout en bas
  3. le rafraîchissement de la carte avec


Exemple illustrant le résultat du déplacement de la couche fond de plan (orthophoto) vers le bas :
1. L'orthophoto est la “dernière” couche, tout en haut de la pile, donc les autres données ne sont pas visibles.
2. En cochant la case en question, la couche “Orthophotos-ACT” a été sélectionnée pour l'action de déplacement.
3. En cliquant sur le bouton on déplace les couches sélectionnées vers le bas.
4. La couche se trouve en bas et après rafraîchissement de l'image on voit les bâtiments sur le fond de l'orthophoto.


5.4.3 Onglet "Annotations"

Annotations
Le guichet cartographique offre une série de fonctions de dessin permettant de créer des annotations de type symbole, texte, ligne, polygone, cercle et rectangle directement dans la carte visible dans la fenêtre d'affichage.

Le menu annotations:

5.4.3.1 Les fonctions d'Annotations en détail

Insérer une image
Le bouton “Insérer une image” offre la possibilité de sélectionner une des images disponibles dans la liste et de décider de sa taille en pixels.

Dès qu'on clique dans la carte, le symbole en question est inséré.

Les textes explicatifs guident l'utilisateur lors de l'utilisation de ces fonctions.


Texte
Le bouton “Texte” offre la possibilité de saisir le texte et de définir les attributs du texte.

Dès qu'on clique dans la carte, le texte est inséré.

Les textes explicatifs guident l'utilisateur lors de l'utilisation de cette fonction.


Créer une ligne
Il faut d'abord définir dans la carte les points composant la ligne à insérer et spécifier les propriétés telles que le style (plein, pointillé, tireté), la largeur en pixels et la couleur.

Lorsqu'on clique sur le bouton “Dessiner la ligne”, la ligne est insérée.
Les textes explicatifs guident l'utilisateur lors de l'utilisation de cette fonction.


Créer un polygone
Il faut d'abord définir dans la carte les points composant le polygone à insérer et en spécifier les propriétés telles que le style (plein, pointillé, tireté), la largeur en pixels et la couleur.

Il faut également décider si le polygone doit être rempli et le cas échéant choisir un motif pour le remplissage.

Lorsqu'on clique sur le bouton “Dessiner un polygone” , le polygone est inséré. Les textes explicatifs guident l'utilisateur lors de l'utilisation de cette fonction.


Insérer un cercle
Il faut d'abord définir dans la carte les 2 points nécessaires pour la définition du cercle à insérer (centre et rayon) et en spécifier les propriétés telles que la largeur en pixels et la couleur.

Il faut également décider si le cercle doit être rempli et le cas échéant choisir un motif pour le remplissage.

Lorsqu'on clique sur le bouton “Dessiner le cercle”, le cercle est inséré. Les textes explicatifs guident l'utilisateur lors de l'utilisation de cette fonction.


Créer un rectangle
Il faut d'abord spécifier les propriétés du rectangle telles que le style, la largeur en pixels et la couleur.

Il faut également décider si le rectangle doit être rempli et le cas échéant choisir un motif pour le remplissage.

Il faut définir le rectangle à insérer à l'aide de la souris, en commençant par le point en haut à gauche, en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, et en tirant le rectangle jusqu'au point à droite en bas, où on lâche le bouton de la souris.

Lorsqu'on clique sur le bouton “Dessiner le rectangle”, le rectangle est inséré avec les propriétés préalablement définies.

Les textes explicatifs guident l'utilisateur lors de l'utilisation de cette fonction.


5.4.4 Onglet "Localisation"

Localisation
L’onglet de localisation offre les fonctionnalités pour se localiser dans la carte affichée, selon les critères de recherche suivants :

  1. Nom de la commune administrative
  2. Identifiant unique de la parcelle cadastrale
  3. Désignation de la localité
  4. Localisation par adresse
  5. Zone d’intérêt spécifiée sous forme de paires de coordonnées XY

L'onglet se présente comme suit :

Selon ses critères de départ, l'utilisateur peut centrer la vue de la fenêtre sur un endroit spécifique.

5.4.4.1 Localisation par commune administrative

Pour se centrer automatiquement sur le territoire d'une commune administrative, il suffit de sélectionner le nom de la commune voulue dans la liste déroulante et de valider en cliquant sur le bouton “Aller à”

En cas de besoin, le marquage de la zone localisée peut être enlevé à l'aide du bouton “Effacer la sélection”

5.4.4.2 Localisation par localité

Pour se centrer automatiquement sur le territoire d'une localité, il suffit de sélectionner le nom de la localité recherchée dans la liste déroulante et de valider en cliquant sur le bouton “Aller à”

5.4.4.3 Localisation par parcelle cadastrale

Pour centrer la vue de la fenêtre directement sur l'emplacement géographique d'une parcelle cadastrale particulière, il faut connaître les informations de base qui permettent de constituer l'identifiant unique d'une parcelle :

  • le nom de la commune “cadastrale”
  • le nom de la section cadastrale
  • le numéro cadastral principal de la parcelle
  • le numéro supplémentaire de la parcelle

Les images suivantes illustrent la démarche à suivre pour effectuer une localisation par parcelle cadastrale

1. Choix de la commune cadastrale dans la liste déroulante
2. Après la détermination de la commune cadastrale, la liste déroulante de la section cadastrale arbore automatiquement les différentes sections de la commune en question
3. Choix de la section cadastrale dans la liste déroulante
4. Encodage du numéro principal dans le champs respectif
5. En cliquant sur Chargement des numéros secondaires … les numéros secondaires qui correspond au numéro principal, vont automatiquement chargés.
6. Choix du numéro secondaire besoin
7. Aller à
8. L'application se centre sur l'endroit où se trouve la parcelle recherchée tout en gardant les couches actuellement actives pour l'affichage!

Cela veut dire que le guichet n'active pas automatiquement la couche contenant les parcelles cadastrales. Il y a donc une complète séparation entre les fonctions de localisation et le choix des couches.
Dans l'exemple la couche active était la couche “fond de plan automatique”.

Un zoom est possible sans effacer le marquage de la parcelle recherchée. Ce marquage se fait à l'aide de l'identifiant unique constitué sur base des données encodées en haut.

En cas de besoin, le marquage de la parcelle localisée peut être enlevé à l'aide du bouton “Effacer une annotation”.

5.4.4.4 Localisation par adresse

Pour se centrer automatiquement sur une adresse spécifiée en quatre étapes:

  1. Sélectionner le nom de la localité recherchée
  2. Sélectionner la route/rue recherchée
  3. Sélectionner la numéro recherchée
  4. Valider en cliquant sur le bouton “Aller à”

5.4.4.5 Localisation par coordonnées (zone d'intérêt)

Pour se centrer automatiquement sur une zone de territoire particulière, il suffit d'encoder les coordonnées dans le système de coordonnées actuellement actif (voir plus bas dans le chapitre “Options”), et de valider en cliquant sur le bouton “Aller à”


5.4.5 Onglet "Options"

Options
Dans l'onglet “Options”, l'utilisateur peut spécifier certains choix techniques relatifs à la représentation de géodonnées. L'onglet se présente comme suit :

5.4.5.1 Système de référence cartographique

D'office, le système de référence national luxembourgeois (LUREF, basé sur une projection conforme de type Gauss) est actif pour la représentation cartographique des géodonnées dans le guichet. Cependant l'utilisateur a la possibilité de choisir une des 4 options disponibles dans la liste déroulante. La validation se fait automatiquement.

En ce qui concerne les autres systèmes de référence relatifs aux pays voisins, il faut remarquer qu'il s'agit des projections en vigueur dans les régions limitrophes du Grand-Duché. Ainsi tous les utilisateurs de la région peuvent voir les données dans leur projection habituelle.

En ce qui concerne le WGS 84, il s'agit en fait du système de référence relatif au système de positionnement par satellites GPS. Les indications se font en longitude et latitude géographique sur l'ellipsoïde de ce système. La représentation graphique de ces longitudes et latitudes est un report pur et simple des valeurs. L'avantage de cette option est la disponibilité des coordonnées géographiques pour les utilisateurs de récepteurs GPS portables.

En général il convient de remarquer que la reprojection de données originaires en LUREF dans un autre système de projection est une tâche assez importante pour les serveurs, et demande un certain temps de traitements, surtout pour les données matricielles (raster).

5.4.5.2 Dimension de la carte affichée

Afin de permettre une adaptation de la fenêtre d'affichage aux dimensions de l'écran de l'utilisateur, le guichet cartographique offre la possibilité de choisir entre plusieurs dimensions de la vue cartographique. L'option standard est la dimension 400 x 400 pixels.

5.4.5.3 Affichage d'une règle

L'internaute peut opter pour l'affichage constant d'une règle (échelle) qui indique de façon graphique les dimensions à l'écran correspondant à certaines longueurs. Cette règle s'adapte automatiquement à l'échelle d'affichage.

Initialement, la règle est désactivée.

OptionEffet/Affichage

5.4.5.4 Affichage d'un carroyage

L'internaute peut opter pour l'affichage constant d'un carroyage qui indique de façon graphique les valeurs rondes des coordonnées. Initialement, le carroyage est désactivé.

OptionEffet


5.4.6 Onglet "Informations"

Informations
L'utilisateur peut faire afficher des informations alphanumériques (attributs) sur les objets contenus dans les couches actives dans le guichet cartographique. Pour activer cette fonctionnalité, il faut cliquer sur le bouton . Automatiquement l'onglet “Informations”, représenté par le symbole est ouvert, contenant une liste déroulante avec toutes les couches actuellement actives qui contiennent des attributs.

Exemple avec activation des couches “PCN Bâtiments Surfaces” et “Parcelles”
1. Il faut sélectionner dans la liste déroulante la couche dont on veut interroger les objets graphiques
2. Il faut cliquer dans la fenêtre d'affichage sur les objets (de la couche antérieurement sélectionnée) sur lesquels on désire recevoir des informations alphanumériques
Les informations alphanumériques sont affichées dans l'onglet “Informations”

Selon la couche en question, les attributs affichés peuvent contenir des liens. En cliquant sur un lien, on peut obtenir des informations supplémentaires, comme par exemple le détail sur les données cadastrales d'une parcelle, ou des documents de différentes sortes.

Dans l'exemple ci-dessus, les données interrogées sont les parcelles cadastrales du Plan Cadastral Numérisé, et l'attribut “Informations cadastrales” affiche un lien. Le clic sur ce lien ouvre une nouvelle fenêtre contenant certaines informations détaillées issues directement de la banque de données cadastrale.

FIXME


5.4.7 Onglet "Légende"

Légende

fr/mgp_5.txt · Last modified: 2012/01/02 17:16 (external edit)
CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0