14. Informations techniques concernant la mise à disposition de webservices par les fournisseurs

Comme il est mentionné au chapitre 6.2 du présent manuel, le guichet cartographique est alimenté par des couches de géodonnées provenant de webservices normalisés qui reposent sur les spécifications WMS (Web Mapping Server) et WFS (Web Feature Server) de l'OGC (Open Geospatial Consortium). D'autre part, les géodonnées peuvent aussi être fournies directement via des webservices accessibles à des applications SIG clientes, tel qu'il est décrit au chapitre 7.

Dans le présent chapitre, les différents aspects quant à la mise en œuvre des webservices WMS pour le guichet cartographique ou le proxy WMS du géoportail sont explicités.

Le texte décrivant la spécification WMS est téléchargeable sur le site http://www.opengeospatial.org/standards/wms. Cette spécification a été reprise par l'ISO sous la norme ISO 19128.

Qu'est-ce qu'un service WMS ? Un service WMS est une application informatique tournant sur un serveur connecté à un réseau informatique (comme p.ex. un intranet d'entreprise ou plus généralement l'internet), qui fournit sur demande, et de manière dynamique, des cartes contenant des données spatiales à partir d'informations géographiques (ou géodonnées). Ce rendu graphique des géodonnées se fait à travers un fichier informatique dans un format utilisable pour un affichage à l'écran, généralement des fichiers image raster comme les PNG, GIF ou JPEG. Le fichier contenant la carte ne représente PAS les données elles-mêmes ! Par contre il peut être utilisé pour un affichage dans l'application cliente.

Comment fonctionne un service WMS ? La norme WMS définit trois opérations de base dans le fonctionnement du service WMS. La première opération s'appelle “GetCapabilities” et permet à tout client qui s'adresse au webservice d'obtenir toutes les informations techniques (metadonnées) sur le contenu que peut fournir un webservice, ainsi que sur des paramètres techniques comme le format des fichiers fournis, le système de projection cartographique, l'étendue géographique disponible, le genre de données etc.

La deuxième opération s'appelle “GetMap” et elle permet de demander au webservice de produire un fichier contenant une carte, en lui spécifiant l'emprise géographique (la “BoundingBox”, càd l'endroit géographique défini par un rectangle Nord-Sud, à travers les coordonnées des points-limite), le système de projection, les couches de données ainsi que des paramètres techniques variant selon le besoin (p.ex. taille de l'image rendue, transparence et couleur de l'arrière-fond). Un exemple d'une telle “requête” au webservice peut être :

http:\\ecadastre.public.lu:8081/public/wms/pcn?VERSION=1.3.0&REQUEST=GetMap&CRS=CRS:84&BBOX=97.105,24.913,8.794,36.358&WIDTH=560&HEIGHT=350&LAYERS=(…liste des noms des couches…)&STYLES=&FORMAT=image/png&EXCEPTIONS=INIMAGE

La troisième requête de base est l'opération GetFeatureInfo, qui permet de demander des informations alphanumériques (attributs) sur des entités graphiques (features) particulières représentées sur la carte.

Un WMS organise les contenus livrés sous forme de “couches”, et peut offrir des “styles” de représentation graphique différents, au choix du client qui invoque le service.

Le fournisseur a le libre choix des softwares propriétaires ou open source qu'il entend utiliser pour ce faire.

Il doit ensuite fournir à l'ACT les informations nécessaires pour accéder ce webservice, comme l'URL, et les données nécessaires pour la sécurisation (mot de passe). L'ACT procédera à des tests d'intégration de ces géodonnées, en respectant les spécifications retenues dans la convention sus-mentionnée.

L'ACT pourra essayer d'assister le fournisseur dans la résolution de problèmes relatifs aux webservices OGC.

fr/mf_8.txt · Last modified: 2012/01/02 17:16 (external edit)
CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0